DSC_7229 copie
Retour de Madison d’Eric Assous
2 mai 2014

Nanine de Voltaire

index

Scénographie et direction d’acteurs : Didier Merlo

Costumes de Françoise Prévost

François-Marie AROUET dit VOLTAIRE (1694-1778)

Figure emblématique de la philosophie des Lumières, chef de file du parti philosophique, son nom reste attaché à son combat pour la tolérance et la liberté de pensée, contre le fanatisme religieux, qu’il nomme  » l’Infâme ». Anticlérical et déiste en dehors des religions constituées, son objectif politique est celui d’une monarchie modérée et libérale, éclairée par les philosophes. Intellectuel engagé au service de la vérité et de la justice, il prend, sur le tard, seul et en se servant de son immense notoriété, la défense de victimes de l’intolérance religieuse et de l’arbitraire dans des affaires qu’il a rendues célèbres : Jean Calas, Pierre-Paul Sirven, chevalier de La Barre.

Son œuvre littéraire est variée : son théâtre, ses poésies épiques, ses œuvres historiques, firent de lui l’un des écrivains français les plus célèbres au XVIIIe siècle, mais elle comprend également des contes et des romans, les Lettres philosophiques, le Dictionnaire philosophique et une importante correspondance (plus de 21 000 lettres retrouvées).
Il occupe une place particulière dans la mémoire collective française et internationale.

Le théâtre de Voltaire, qui a fait sa gloire et passionné ses contemporains, est aujourd’hui largement oublié. Voltaire a cependant été le plus grand auteur dramatique de son temps et a régné sur la scène de la Comédie-Française de 1718 à sa mort. Il a écrit une cinquantaine de tragédies qui, selon l’estimation de René Pomeau, ont été applaudies par environ deux millions de spectateurs.
À Paris, ses plus grands succès sont : Oedipe (1718), Zaïre (1732), Alzire (1736), Mérope (1743), Mahomet (1741), Sémiramis (1748) et Nanine (1749).

NANINE

Nanine, ou Le préjugé vaincu, est une comédie en trois actes.
Le comte d’Olban, dans une valse hésitation pour assumer son amour pour une jeune et vertueuse paysanne, devra passer au-dessus des préjugés de sa classe, mais aussi de ses engagements avec la baronne de l’Orme, pour enfin proposer le mariage à la jeune fille.

Voir un personnage de haut rang amoureux d’une personne d’humble naissance était un thème courant dans la tradition littéraire, mais il se révélait toujours au dernier moment que cette dernière était en réalité fille d’un grand seigneur. Or ici, la condition de l’héroïne restera ce qu’elle était au début, et la pièce marquera pour l’époque un progrès, celui d’un préjugé vaincu…

Cette « bagatelle » comme la nomme son auteur, écrite quarante ans avant la Révolution Française, témoigne de l’engagement de Voltaire dans sa lutte pour l’égalité et de la critique d’une noblesse accrochée à ses privilèges et à ses certitudes.

DISTRIBUTION

Le comte d’Olban………………………………………………………..François Macé

La baronne de L’Orme……………………………………………………Myriam Allaire

Nanine………………………………………………………………..Isabelle Le Faucheur

La marquise d’Olban………………………………………………Ariane Chouzenoux

Blaise……………………………………………………………………..Stephane Le Potier

Germon……………………………………………………………………Stanislas Boureau

Philippe Hombert…………………………………………………………..Daniel Houriez

Réservations au : 02 97 46 67 47

4 Comments

  1. roman vals chantal dit :

    Je ne trouve pas le prix des billets. J’aimerais savoir, j’ai un budget « super limité ».
    Merci et je vous souhaite beaucoup de succès pour 2016.

  2. roman vals chantal dit :

    J’aimerais connaitre le prix des billets,merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *